Transport

Contexte:

La législation canadienne permet le transport des porcs, poulets, chevaux et autres animaux monogastriques sans nourriture, eau ou repos, pendant une durée allant jusqu’à 36 heures,  et celui des bovins, ovins, caprins et autres ruminants pendant une durée de 52 heures.

La réglementation permet aussi l’utilisation d’aiguillons électriques, indiquant seulement qu’ils ne doivent pas être appliqués sur le visage ou les organes génitaux. Les conducteurs de camions transportant des animaux ne sont typiquement pas spécialement formés, et d’après nos observations, utilisent régulièrement ​​les aiguillons électriques, les appliquent même souvent  la tête et les organes génitaux des animaux. Ces violations sont typiquement impunies.

La législation sur le transport des animaux  permet également de transporter des animaux malades, blessés et enceintes si les producteurs/transporteurs ne pensent pas que cela causera aux animaux « des souffrances indues ».  Nos inspecteurs ont régulièrement documenté le transport d’ animaux gravement blessés.

Dans le cas du transport des volailles, les camions et cageots de transport sont régulièrement surpeuplés –  par autant que 4000 oiseaux de plus!

CETFA a extensivement documenté  les conditions de transport des animaux d’élevage, ainsi que les procédures de chargement et de déchargement des animaux dans les camions.

CETFA demande:

o une diminution de la durée maximale de transport pour les animaux

o l’obligation d’avoir des systèmes d’abreuvement et de ventilation forcée à bord des camions

o la formation obligatoire des conducteurs de camions

o l’interdiction de l’utilisation des aiguillons électriques

o un système efficace et dissuasive de sanctions proportionnées aux infractions, et des inspections régulières sur les routes, aux frontières et dans les abattoirs .

Cochons en surnombre dans un camion de transport en route vers l'abattoir.

Cochons en surnombre dans un camion de transport en route vers l’abattoir.

Dindons en surnombre, sans protection des éléments, en route vers l'abattoir.

Dindons en surnombre, sans protection des éléments, en route vers l’abattoir.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.