Cages de gestation

Contexte:

Les cages de gestation confinent les  femelles porcs (truies) pendant leur entière vie d’adulte dans un espace si petit qu’elles ne peuvent même pas se retourner. Après deux ou trois ans de confinement intensif dans ces cages, les truies sont transportées par camion à l’abattoir.

Ces truies doivent vivre dans un espace à peine plus grand que leur propre corps; les cages  limitent leur mouvement à quelques pas en avant ou en arrière. Les truies utilisées dans les élevages industriels sont génétiquement sélectionnées pour avoir de larges portées, et par conséquent ne rentrent plus que difficilement dans ces espaces minuscules ( 2 pieds x 7 pieds).

Les truies doivent vivre sur un sol froid en béton. Elles n’ont même pas d’accès à de la litière, du matériel pour la nidification ou pour effectuer leurs comportements exploratoires (fouiner, mâcher, fouir).  Au fil du temps, ces surfaces dures sans amortissement et humides, ainsi que les barres de métal, causent des abrasions douloureuses et des plaies aux animaux. Le manque d’exercice entraîne souvent une atrophie musculaire, de l’arthrite et des boiteries. En fait, beaucoup de truies ne peuvent pas marcher quand elles sont conduites à l’abattoir.

Les sols de béton ont des ouvertures pour permettre à l’urine et aux excréments de tomber dans une fosse située en-dessous des animaux. Forcées de vivre au-dessus de ces déchets toxiques, beaucoup de truies développent des troubles respiratoires. Les pneumonies ne sont pas rares.

Plus de 1,1 million de truies sont élevées au Canada, incluant environ 319 000 truies au Québec, 318 000 au Manitoba, et 341 900 en Ontario. La grande majorité de ces animaux sont intensivement confinés dans des cages de gestation.

CETFA a largement documenté les conditions des truies dans les cages de gestation au Canada.

CETFA a également tenu des réunions avec le gouvernement et des représentants de l’industrie (et/ou leur a fait des présentations), co- créé un spot télévisé utilisant des séquences filmées par CETFA qui a été diffusé pendant des mois sur CBC et CTV, c0-créé un site internet consacré au problème des cages de gestation, participé à une campagne demandant Tim Hortons d’ offrir seulement des produits de porc qui ne viennent pas de truies élevées en cages de gestation, organisé des campagnes d’écriture de lettres,  contacté les médias et fait de nombreuses interviews , co-créé plusieurs pétitions et rassemblé des signatures, tenu des tables d’information et donné de nombreuses présentations dans des classes.

CETFA continue de travailler afin de mettre fin à l’utilisation des cages de gestation au Canada .

Truies à l'intérieur de cages de gestation sur une ferme industrielle canadienne. Photo: CETFA.

Truies à l’intérieur de cages de gestation sur une ferme industrielle canadienne. Photo: CETFA.

Peinture parTrudy Broadley, faite pour la campagne de CETFA contre les cages de gestation.

Peinture par Trudy Broadley, faite pour la campagne de CETFA contre les cages de gestation.

Peinture parTrudy Broadley, faite pour la campagne de CETFA contre les cages de gestation.

Peinture par Trudy Broadley, faite pour la campagne de CETFA contre les cages de gestation.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.